renover portail

Le portail de votre maison est l’élément le plus exposé aux variations de température et aux intempéries. Il peut également être fragilisé par des accidents ou une utilisation trop fréquente. Ainsi, quelle que soit sa qualité, vous devez régulièrement le rénover pour conserver l’aspect esthétique de votre maison et augmenter sa résistance. Parfois, vous pouvez même profiter de cette rénovation pour l’embellir avec des options supplémentaires dont il ne disposait pas au départ.

Si vous souhaitez également rénover votre portail, vous trouverez dans cet article quelques conseils qui pourraient vous aider dans ce sens.

Rénover un portail en bois

Pour rénover votre portail en bois, vous devez lui appliquer un durcisseur. Cela prépare le portail à recevoir les traitements de rénovation nécessaires, le rendant plus robuste. Mais d’abord, il est nécessaire de se débarrasser de toutes ses parties friables ou pourries. Si des parties sont manquantes, elles doivent également être restaurées.

Une fois le durcisseur appliqué, vous pouvez ajouter des couches de vernissage à votre portail. L’avantage ici est que vous n’avez pas besoin d’attendre que le durcisseur sèche. Il est même conseillé d’étaler le vernis directement après avoir utilisé le durcisseur. Les deux composants sèchent alors simultanément.

Durcisseur et enduit sont deux éléments que l’on retrouve dans les magasins en toute facilité. De même, vous pouvez procéder à la rénovation de votre portail en bois vous-même. En outre, vous n’aurez pas de problème à remplacer les pièces détachées du portail. Le seul inconvénient des portails en bois est qu’ils sont sensibles aux conditions climatiques extrêmes et à l’humidité surtout ! De ce fait, vous serez amenés à la rénover assez souvent.

Rénover un portail en fer forgé

Pour rénover un portail en fer forgé, il faut passer par trois étapes essentielles :

#1 Décapage du portail

Le décapage consiste tout simplement à supprimer d’un portail en fer forgé la rouille qui le recouvre. Cette étape se fait à l’aide d’une brosse métallique ou un produit décapant. Cette deuxième option doit être utilisée avec prudence car les produits décapants contiennent parfois de la soude, une matière connue pour les difficultés respiratoires qu’elle peut provoquer en cas d’inhalation. D’ailleurs c’est pour cela qu’il est conseillé de porter un masque ou des gants lors du décapage via ce type de produits.

Le décapage thermique fait partie aussi des options à explorer. En effet, à l’aide d’un chalumeau ou d’une toute autre source de chaleur, vous pouvez ramollir la peinture et la retirer ensuite par un simple grattage ou brossage.

#2 Réparer les irrégularités

Une fois votre portail en fer forgé décapé, vous pourrez voir de manière très visible ses irrégularités telles que les petits trous et alvéoles provoquées par la rouille. Ces derniers peuvent être comblés à l’aide de mastic ou de résine.

D’autres détériorations plus sérieuses peuvent être constatées comme les bris au niveau du vantail ou des barreaux qui déforment votre portail et le rendent beaucoup moins sécurisé. A ce stade des réparations s’imposent !

Vous pouvez commencer par reforger les parties abîmées. Néanmoins, ce type de travaux nécessite l’intervention d’un ferronnier expert.

#3 Repeinte du portail

L’étape ultime de la rénovation d’un portail en fer forgé consiste à appliquer dessus une peinture spéciale pour qu’il retrouve sa brillance. Pour cela vous devez d’abord appliquer une sous-couche de peinture spécial métal à l’aide d’un pinceau ou d’une bombe. Ensuite, intervient la pose de la peinture. Une pose durant laquelle vous allez utiliser un pinceau pour repeindre les barreaux et un rouleau pour la repeinte du vantail. Là encore, si vous ne disposez pas du savoir-faire nécessaire, il est fortement conseillé de faire appel à des professionnels.